Nc-sport.com
Fil Actu

Exercise Kitchen : « Vieillir sans payer les conséquences d’une pratique sportive irréfléchie ! »

Exercise Kitchen

Brian ROLLAND, 29 ans est un enfant de La Foa. Ce fan de sport en général, fait des études de « Physical Therapy » en Australie, avant de revenir sur le Caillou en 2012. Sa philosophie de vie : permettre au gens de retrouver une bonne fonctionnalité du corps de manière durable ! Lui qui apprécie la performance, s’intéresse surtout au travail et aux sacrifices qui s’y associent. Focus cette semaine sur le métier de cet athlète complet : La Physicothérapie par « Exercise Kitchen ».

Exercise Kitchen

Bonjour Brian, connu sous le nom de Médicoach, tu es devenu Exercise Kitchen, peux tu nous présenter ton activité ?

Bonjour, diplômé en Exercise Physiology après 4 ans à l’université du Queensland, mon métier est plus connu internationalement sous le nom « Physical Therapy« . De retour au pays, on a monté avec Marine Labbe une enseigne connue, à l’époque, sous le nom de « Medicoach ». L’objectif était principalement la prévention primaire comme secondaire. Nous travaillions avec les personnes en bonne santé, comme celles souffrant de maladies ou douleurs chroniques (diabétiques, maux de dos, problème de postures, personnes âgées) pour faciliter le retour à une activité sportive, ou améliorer leur qualité de vie.

Après 4 ans, nos techniques ont évolué, et nous avons intégré l’idée de performance, sans en oublier la santé et l’évolution du corps qui nous touchent tous (le vieillissement). L’idée est la durabilité ! Comme le fait qu’une personne vieillisse mobile et en bonne santé, ou dans le cas des athlètes d’avoir une carrière plus longue, une présence sur le circuit plus importante, et surtout une vie sans en payer les conséquences après. C’est pour cela qu’on est devenu Exercise Kitchen.

Exercise Kitchen

En quoi aides-tu concrètement les athlètes ?

Notre philosophie est basée sur la diversité des pratiques, où la qualité et la précision des mouvements ont une place primordiale. Nous travaillons avec les athlètes exclusivement sur la performance du corps humain, et mieux bouger sans douleurs.

Avec eux, on distingue les blessures communes au sport pratiqué, on décortique les mouvements optimums recherchés, et on analyse les parties du corps sollicitées. Aussi bien les muscles « acteurs premiers » que les « stabilisateurs », mais aussi leur coordination les uns avec les autres ! L’objectif est de développer des athlètes aux articulations stables, performantes, et souffrant le moins possible de blessures d’usures (ou de douleurs chroniques) dues à la pratique excessive d’une discipline. Des athlètes durables !

Exercise Kitchen

Avec les jeunes du CTE de Paddle © Brian Rolland

Par exemple, nous travaillons beaucoup avec la Ligue de Surf et le CTE de Paddle. Ben Rivière, Titouan Puyo, et leurs jeunes champions, suivent des programmes adaptés pour optimiser leurs entrainements tout en préservant leur santé, afin qu’ils puissent durer le plus possible à un niveau de performance élevée.

Exercise Kitchen

© Brian Rolland

Tu ne t’adresses donc pas uniquement aux sportifs ?

Non, aujourd’hui, la recherche du confort dans la vie quotidienne nous dirige vers moins de mobilité, et beaucoup de gens ont perdu les capacités physiques avec lesquelles, ils sont nés ! Par exemple rester assis à un bureau toute la journée, rentrer chez soi et s’asseoir dans son canapé… tout cela nous conduit à ne plus supporter la position debout (douleurs de dos et de jambes). Alors qu’à la base le corps humain est une formidable machine qui nous permet de rester debout. Et à Exercise Kitchen on travaille dans un but précis : maintenir ou retrouver la fonctionnalité première du corps humain. Bouger plus, oui, mais bouger mieux avant tout !

Exercise Kitchen

© Brian Rolland

Quelles sont les principales difficultés que tu rencontres ?
Ce sont les moeurs, et la recherche de l’esthétique associée aux renforcements musculaires. Pour moi la beauté du corps ne doit pas primer sur son aspect fonctionnel. Avoir des tablettes de chocolat et des gros bras, mais avoir tous les jours mal, et finir à 60 ans en boitant, je trouve cela dommage. L’esthétique il faut le voir comme la cerise sur le gâteau, cela ne doit pas être l’objectif premier.

Est ce qu’il y a un athlète dont tu es fan ?

Oui, Kelly Slater ! (sourire) J’ai beaucoup de respect pour l’homme et ce qu’il a accompli. Mais ce qui m’impressionne surtout c’est ce qu’il est encore capable de réaliser dans le surf professionnel. Il est l’exemple du sportif qui a su prendre conscience d’une pratique réfléchie pour vivre son sport et sa passion le plus longtemps possible. Il a su s’imposer une hygiène de vie, en utilisant les moyens modernes et autres avancées scientifiques pour mieux s’entretenir, comme l’alimentation, l’activité physique réfléchie, la respiration… et ça à l’air de marcher, il vieillit plutôt bien !

Quels sont tes futurs objectifs ?
Faire en sorte que la version expérimentale de la Kitchen dans notre local à Sainte-Marie trouve son équilibre. Et que de plus en plus de personnes adhèrent à notre façon de s’entrainer. Il n’y a que comme ça qu’on fera évoluer les mœurs.

Exercise Kitchen

© Brian Rolland

Ensuite mon but est de créer un « Lab » où se rencontrent plusieurs disciplines basées sur des réalités scientifiques ! Qu’il y ait un échange avec des séances de groupe ayant pour but d’exposer le corps, à plus de pratiques et donc de stimulis possibles. Du Yoga, en passant par le Functional Move, des séances de mobilité et de flow, qui représentent tous des besoins différents du corps humain.

Enfin Brian, as tu des remerciements ?

Je remercie tous les clients qui m’ont fait confiance quand j’ai débuté, et qui me suivent encore aujourd’hui. Comme l’Association de la Maladie de Parkinson qui nous a offert notre premier contrat fixe, et avec qui je continue le travail. Ensuite, à tous les athlètes qui me font confiance et qui m’ont permis de diversifier et d’enrichir ma pratique. Et enfin, un grand merci à ma famille qui m’a permis d’aller étudier dans de superbes conditions.

Bravo pour ton parcours champion et merci pour cet échange enrichissant.

Suivez le sport calédonien sur www.nc-sport.com.

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *