Nc-sport.com
Fil Actu

Pêche Sous marine : Le duo Mackenzie – Mouzin s’impose pour la première journée du championnat

Ce week-end s’est déroulée la reprise du championnat par équipe de chasse sous marine 2017/2018. 9 équipes ont répondu présent pour la 1ère des 5 journées prévues au calendrier. Et au bout des 5h de cette compétition organisée par le club de l’APSA (association de pêche sportive en apnée), c’est l’équipe Mackenzie/Mouzin qui s’impose dans des conditions météos difficiles, devant le duo André/Bellieud, alors q’en 3ème position l’équipe Viratelle/Minel cloture le podium des confirmés. Chez les débutants on retrouve en 1ère position la paire Agez/Lebouedec, en 2ème le duo Decoux/Mercury et en 3ème position Viratelle Kenny et Viratelle Daryl.

Retour avec Franck Mackenzie sur cette première journée :

« Avec une houle extérieure importante (houle de 2m orientée ouest), la zone de pêche qui a été tirée, été située à mi chemin entre le récif de Crouy et le récif de Mascaret, à environ 4km au sud de l’îlot l’Araignère. Il y avait beaucoup de vent, de houle, de courant… la couleur de l’eau était très sale, rendant les choses compliquées. De la surface, il était difficile de percevoir le fond et il fallait souvent faire des demis coulées pour avoir une meilleure visibilité.

Dès le départ on a tous pris des caps différents. Nous on a choisi de se laisser descendre avec la houle et le vent en direction du récif de la chaloupe. A savoir que dès le départ, nous avions choisis l’option des 3 heures de compétition (c’est à dire qu’on n’était pas obligé de revenir au point de départ comme pour les 5h de compétition), et ce choix a payé.

Concernant notre pêche, c’est quasiment tout à l’Agachon que cela s’est fait. A chaque descente il fallait bien rester concentré, se poser au fond, être attentif à ce qui se présentait et ne pas laisser passer d’occasions. Comme l’eau était vraiment sale, il était difficile de percevoir le poisson, sans compter la pression par rapport aux requins et autres, zone bien fréquentée mais par chance nous n’en avons croisé aucun ! (sourire) Comme on a pris l’option des 3 heures, il fallait bien rentabiliser la pêche, faire en sorte d’être précis sur chacun des tirs et ne pas perdre ou décrocher de prises.

Au bout des 3h et une fois dans le bateau, notre capitaine « Roger D’arco » nous a dit que l’on avait pris 15 poissons. Cette zone étant une des moins poissonneuses en thermes d’espèces, on était satisfait. On craignait l’équipe Viratelle/Minel étant donné que Richard (Viratelle) connait parfaitement la zone. Heureusement, leur zone de pêche était difficile avec un fort courant et une forte houle mascaret du coup ils ont eu moins de poissons. Au final, sur nos 15 poissons, 13 ont été validés. Nous avions 1 carangue jaune (plus grosse prise de la journée +5kg pêché par moi même), 1 carangue grise, 1 bec de canne, 1 dawa, 1 dawa à bosse, 1 chirurgien commun, 1 chirurgien bleu, 1 perroquet redika, 3 rougets barbets, 1 licorne blanche et 1 rougets de nuit.

Il faut savoir que la pratique de notre sport est règlementée par des quotas que nous respectons, comme par exemple les 40kg de poissons vidés par embarcation. Nous avons aussi une liste de poissons bien définis que l’on a le droit de pêcher selon certaines dimensions. Tous les déplacements lors de nos compétitions se font à la nage (en moyenne c’est bien 5 à 7km de nage en surface sans compter les A-R au fond)… Il faut bien comprendre que les compétitions n’ont rien à voir avec le coup de pêche du dimanche. Enfin, en général après chaque pesée, les poissons sont redistribués aux différentes associations caritatives, comme les petites sœurs des pauvres ou l’ACAPA.

Nous sommes contents car cette année nous avons 3 nouvelles équipes en catégorie débutant, dont une équipe de 2 jeunes de 15 ans, Viratelle Kenny et Viratelle Daryl. Ces 2 cousins sont les fils de Richard et Patrice Viratelle, que l’on ne présente plus en thermes de « pêcheur compétiteur grand champion du territoire ». Autant dire qu’en tant que pères ils peuvent être fier que leur fils évoluent à ce niveau de compétition. On peut dire que la relève est assurée. La plupart des nouvelles équipes se sont bien débrouillées aussi et ont très bien pêché malgré les conditions difficiles. Un grand bravo à eux, à tous les compétiteurs et un grand merci aux personnes bénévoles et aux différents capitaines d’embarcations.

Le prochain rendez vous de pêche est fixé au 16 décembre 2017. A l’issue du championnat, les 2 premières équipes seront qualifiées pour représenter la NC au tournoi du pacifique de 2019 qui devrait se dérouler en Australie. Le prochain tournoi du pacifique se déroulera quant à lui à Hawaï sur l’île de Big Island, en avril 2018. La sélection est déjà définie suite au championnat de l’an dernier.

Bravo à nos champions !

Suivez le sport calédonien sur www.nc-sport.com.

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *