Nc-sport.com
Fil Actu

Portrait : Pour les Garioud, le Paddle c’est une histoire de Famille

Garioud

Le sport est un vecteur de cohésion familiale fort ! Et cette semaine nous avons rencontré les Garioud, pour qui le Stand-Up Paddle (SUP) est juste devenu un membre de la famille. Tout commence avec Olivier, le papa, qui après plus de 30 de surf doit arrêter suite à un problème de dos en 2013. C’est à ce moment qu’il découvre le Paddle. Toute de suite Caroline sa femme, adhère. Ce ne sera pas le cas pour l’ainé des enfants. Noïc, 15 ans surfeur invétéré qui refuse catégoriquement au début, de monter sur un paddle. « Un jour nous sommes allés en famille faire le tour de l’îlot Tenia en Paddle. Noïc a refusé, et nous a suivi à la rame en shortboard ! » sourit le papa. Et 4 ans plus tard, le voici devenu champion de France Junior, et l’un des grands espoirs du paddle calédonien. Enfin nous terminons avec Vaïc, 10 ans, qui pratique son sport avec insouciance. Zoom sur ces sportifs pour qui le paddle est devenu une histoire de Famille.

Garioud

©Olivier Garioud

Bonjour Olivier, c’est une grande histoire pour toi le Paddle ?

Oui ! (sourire) Quand j’ai du arrêter le surf pour mon dos, le Paddle m’a permis de continuer à faire un sport, qui est excellent pour la rééducation du dos, soit dit en passant. Caro a tout de suite accroché avec Vaïc. Bon Noïc qui était toujours dans le trip surfeur « anti paddle », a commencé a changer d’avis avec le Sup-Surf qui restait dans la glisse et les vagues, avant d’attaquer pour de bon les compétitions de Sup-Race. Et les résultats aujourd’hui montrent qu’il avait plutôt raison.

Garioud

©Olivier Garioud

Noïc tu es champion, c’est pas trop difficile d’avoir autant de pression sur les épaules à 15 ans ?

J’ai remporté les championnats de France 2016 de Beach Race et Longue Distance. Non je le vis bien. C’est devenu une vraie passion. A tel point que j’en ferais bien une partie de ma vie, en passant professionnel d’ici quelque temps. En août nous partons avec Clément Colmas pour une compétition aux Etats-Unis, la Hood River. C’est l’une des plus grosses compétitions américaines, classée 7 étoiles. Ca me permettra de côtoyer des champions pro et de voir mon niveau par rapport à eux. Bon malheureusement ça tombe en même temps que le Championnat de Calédonie de Paddle donc on ne sera pas là.

Garioud

Et du coup de passion, le paddle est devenu aussi ta profession Olivier ?

Oui il y a 4 ans, ma femme a tout de suite voulu acheter un paddle. Et au détour d’un voyage nous sommes tombés sur la marque Gulliver, avec un côté bambou « old school » et sa superbe tortue polynésienne. Et l’aventure est partie comme ça. Nous avons rencontré les dirigeants de la marque, et quelques mois plus tard nous faisions venir les premières planches sur le Caillou. D’abord on a commencé avec un simple show room et des planches de ballade. Et aujourd’hui nous avons un shop à Ducos, le Just AddictNous représentons 4 marques de Stand Up, avec des planches de la ballade à la compétition et nous vendons aussi toute une gamme de vêtements Surf Wear, dans l’univers du Paddle.

Garioud

©Just Addict

Est ce qu’il y a une planche que tu aimes particulièrement ?

Oui, c’est d’ailleurs celle avec laquelle court et gagne Noïc (rires). C’est une planche de la marque Sunova, dont nous sommes distributeurs exclusifs. Et Noïc est récemment devenu l’ambassadeur de la marque. C’est un formidable tremplin pour lui, et ces planches sont tout simplement extraordinaires.

Garioud

©Olivier Garioud

Et du coté de Vaïc et Caroline ?

Ah ben Vaïc il arrive tout doucement ! Bon il est encore jeune aujourd’hui donc il faut le pousser un petit peu, mais encore 2-3 ans et je pense que son grand-frère aura du soucis à se faire ! (rires) Et puis Caro, elle pratique beaucoup par passion, mais elle est aussi très impliquée bénévolement dans les organisations de courses, donc elle est un peu moins sur l’eau. Elle a fait beaucoup de compétitions ces deux dernières années, mais là c’est plutôt calme.

Garioud

©Olivier Garioud

Ce n’est pas trop difficile de gérer vie de famille, professionnelle et sportive ?

Si. Il faut être à 100% tout le temps, dans le paddle, dans le boulot et à la maison. Il n’y a plus de place pour autre chose ! (rires)

Enfin Olivier, quel serait le conseil des Garioud aux familles sportives calédoniennes ?

Franchement faîtes du Stand Up Paddle ! Nous avons la chance de vivre dans un cadre magnifique sur le Caillou, et c’est un sport qui est complet physiquement, accessible à tous, et que l’on peut pratiquer partout, en mer ou en rivière. Nous pouvons tous en faire en famille, que ce soit de la vague, de la ballade ou de la compétition, et en plus c’est bon pour la santé. Une petite ballade après le boulot ou le week-end c’est juste excellent pour se vider l’esprit et ré-attaquer du bon pied !

Félicitations pour votre parcours et merci de nous avoir accordé du temps. Bon courage à Noïc pour la suite de son aventure.

Suivez l’actualité sportive du Caillou sur www.nc-sport.com.

Comments

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *