Nc-sport.com
Fil Actu

Portrait – Pierre Fairbank : « Ce qui compte c’est de prendre du plaisir dans ce que l’on fait ! »

Pierre Fairbank

On ne présente plus Pierre Fairbank, connu pour sa joie de vivre, le natif de Hienghène est avant tout un athlète handisport hors pair ! Il aura tout fait, de la natation au tennis de table, en passant par le tir. Il découvre l’athlétisme en fauteuil en 1989, aux Jeux d’Asie-Pacifique, « pour essayer » nous confiait-il. Et aujourd’hui, à 46 ans, le voici couronné de 8 médailles aux Jeux Paralympiques, de 10 médailles aux Championnats du Monde, médaillé d’Europe et surtout record man sur 200m, 400m et 800m. Focus sur cet éducateur sportif du service des sports de la province sud, qui est l’homme sur fauteuil le plus rapide d’Europe.

Bonjour Pierre, tout d’abord félicitations pour tes performances en France et en Suisse !

Oui, chaque année c’est une étape sympa. Lors des Meetings en suisse, on retrouve souvent les meilleurs mondiaux, sur des pistes rapide, ce qui explique les bons chronos… Je suis très satisfait de ramener ces médailles, parce que je sors d’une préparation marathon. J’ai encore des manques dans la phase des départs. Du coup battre ces 2 records d’Europe sur 200 puis 800m, c’est juste magique ! (sourire)

Pierre Fairbank

Pierre était en vert, en Suisse. (©Pierre Fairbank)

Ton expérience a mené tout un groupe vers les sommets à Paris, comment as tu vécu cela ?

Je ne pense pas que ce soit mon expérience. Je dirais plus que c’est ma joie de profiter de chaque instant qui peux motiver. Les bons résultats des calédoniens lors de l’Open de Paris en mai, c’est essentiellement grâce à la qualité des entraînements préparés par notre coach Olivier Deniaud. Je suis très heureux pour chacun d’entre nous, parce que ce qui compte c’est de prendre du plaisir à faire ce que l’on fait. On s’encourage et on se félicite mutuellement, ce qui a fait avancer le groupe !

Quels sont tes objectifs maintenant ?

Les mondiaux de Londres en juillet, je me focalise dessus !

Quel athlète t’inspire, te motive en particulier ?

Depuis que j’ai commencé l’athlétisme, c’est Claude Issorat. Multiple médaillé, il m’a donné l’envie d’aller aussi vite que lui (sourire). On est potes depuis 20 ans. Bon même s’il a arrêté il y a quelques années, il continu de rouler pour le plaisir.

Pierre Fairbank

Enfin Pierre quel serait ton conseil pour les sportifs calédoniens ?

Tout d’abord qu’il n’y a pas d’âge pour se faire plaisir. Ensuite la persévérance est toujours récompensée. Rien n’arrive tout de suite, laissons le temps au temps, tout en se donnant les moyens de réussir. Il ne faut pas tout attendre, sans fournir le moindre effort.

Il y a une culture du sport en Calédonie, et les sportifs calédoniens prennent du plaisir, ça se voit. C’est peut-être ça qui peut les aider à atteindre le haut niveau.

Je voulais profiter pour remercier toutes les personnes qui me soutiennent depuis toujours ainsi que les institutions, et mes partenaires. Merci à tous ceux qui permettent de développer au mieux le handisport en Nouvelle-Calédonie. Tchuss ! (sourire)

Suivez l’actualité sportive du Caillou sur www.nc-sport.com.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply