Nc-sport.com
Fil Actu

Voile : Grand succès pour la 1ère édition de la Sail Nouméa !

voile

Durant le long week end du 14 juillet, le Centre International  de Voile de Nouvelle Calédonie qui regroupe les trois clubs de la côte blanche (ACPV pour la planche, CCN pour le Cata, et SRC pour le dériveur) et qui « pèse » près de la moitié des licenciés voile de Calédonie, a organisé la première édition de la Sail Nouméa.

Cet évènement a pour ambition de devenir à terme une classique de la voile légère dans le Pacifique comme la Sail Auckland ou la Sail Melbourne en faisant venir des étrangers pour s’entrainer et régater sur le lagon calédonien chaque année pendant le pont du 14 juillet. Pour cette première édition, seuls les planches et les catamarans calédoniens étaient présents car il s’agissait d’un galop d’essai pour l’équipe de bénévoles, secondée par les étudiantes de BTS Assistant Manager du Lycée Professionnel Saint-Joseph de Cluny et leurs enseignants.

Voile

Les planches et foils © Gael Warter

En planche, 8 manches ont été courues en slalom et 4 en windfoil, le nouveau support qui pourrait devenir olympique. A noter que le CIV a ainsi à cette occasion organisé la toute première régate de planche à foil sur le caillou. Les organisateurs en ont profité pour initier les plus jeunes à ce nouveau support qui permet de voler au dessus de l’eau dès 8 nœuds de vent.

En termes de résultats en planche, chez les moins de 17 ans, Lolas Heuzé s’offre une belle 1ère place au général et une 3ème place en foil, tandis que Paul Levayer finit 2ème en slalom et 1er en foil. Maelle Fantin, complète le podium des moins de 17 ans en étant 3ème en slalom (4ème au général) et 2ème en foil. Le toujours très présent et polyvalent Alex Rouys, qui  n’a pu participer qu’à la première journée se positionne 3ème au général. Chez les moins de 15 ans, le podium est formé par Titouan Debarnot, Lucien Aymeric et Hugo Charrière.

Voile

© Patrice Morin via Gael Warter

Pour les catamarans, un total de 12 manches ont été courues dont 11 retenues. Avec des conditions très variables au niveau forcé comme au niveau direction rendant le travail très difficile pour le comité de courses pour le mouillage des bouées. Le plan d’eau étant très tactique et variable, les équipages ont du jouer avec les pressions et les nuages pour pouvoir connaître les variantes de vents. Au terme de ces 12 manches, c’est l’équipage de Corentin Goulon et Remy Domine qui s’imposent suivi de l’équipage De Sola frère et sœur, et de l’équipage Gaël Warter et Baucher en troisième position.

Un grand merci au comité de courses Jury et bénévoles, et bonne chance à Léo Belouard et Juliette Le Tenier pour leur championnat d’Europe. On attend avec impatience l’édition 2018 au cours de laquelle les étrangers et  les foils seront beaucoup plus présents selon Christian Deschamps, président du CIV et vice président de la ligue de voile, Manu Goyard, coordinateur du CIV et coach à l’ACPV et Gaël Warter, chef de base du CCN.

Gaël Warter, chef de base du CCN.

Suivez l’actualité sportive du Caillou sur www.nc-sport.com.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply